Agriculture écologique

[fr] Les processus de l’alimentation et de l’élevage en agriculture biologique sont beaucoup plus doux sur les animaux et l’environnement et sont soumis à des restrictions plus strictes que dans la viande produite de façon traditionnelle est le cas.

Sur cette page, nous avons listé les principes clés de l’élevage en agriculture biologique pour vous:

Nourrir

La culture de plantes alimentaires, l’utilisation d’engrais chimiques et de pesticides interdits et il ya une protection naturelle des plantes utilisées. Pour la fertilisation est aussi loin qu’il utilise le fumier de la ferme et placé sur une rotation qui n’est pas lessivé le sol en agriculture biologique. Les animaux reçoivent des aliments biologiques de haute qualité. Aliments pour animaux génétiquement modifiés est interdite, synthétiques acides aminés, des antibiotiques et des facteurs de croissance.

Bétailier

Sur une ferme biologique, les animaux ont plus d’espace et d’exécuter que dans l’attitude conventionnelle.

Porcs organique est un généreux bec disponible dans lesquelles ils peuvent percevoir la pluie, le soleil, le vent et les odeurs. Dans la lumière du jour et d’air frais stable doit prévaloir. Les animaux doivent avoir la possibilité de comportements typiques de l’espèce et la liberté de mouvement ne doit pas souffrir. Pincez des queues et des dents interdites.

Dans biologique bétail bovin trèfle herbe et la farine de maïs obtenir (à la place de l’ensilage de maïs d’attitude conventionnelle et tourteau de soja) et une période de pâturage est prescrit.

Transport des animaux

Le stress pendant le transport vers l’abattoir doit être réduit au minimum et les animaux ont toujours chercher de l’eau. Tranquillisants ou des stimulants de synthèse sont interdits.

Abattoir

L’abattage des animaux doit être aussi le plus doucement que possible. Les chocs électriques sont interdits.

Des informations détaillées sur la législation européenne sur l’agriculture biologique peut être trouvée sur le site Internet du Ministère fédéral de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la protection des consommateurs. Bundesministeriums für Ernährung, Landwirtschaft und Verbraucherschutz.